Views
1 year ago

Production Maintenance n°71

MANAGEMENT REPORTAGE

MANAGEMENT REPORTAGE Actemium Maintenance Belfort s’appuie sur la GMAO pour accélérer sa mue Il y a un an, l’entité du groupe Vinci Energies quittait le site historique berfortain d’Alstom (devenu entre-temps GE) pour s’installer à Héricourt (Haute-Saône) dans des locaux mieux adaptés à ses activités de maintenance sur les moyens de production et de levage, ainsi qu’à sa dynamique de croissance. Pour accompagner celle-ci, Actemium Maintenance Belfort s’est appuyé sur un outil GMAO, à la fois flexible, personnalisable et mobile. machine spéciale et de la machine-outil (rénovation mécanique, rectification, soudage, interventions diverses sur les automatismes et la CN l’hydraulique, la géométrie ou encore les éléments électriques...). Mais pour ce faire, Actemium Maintenance Belfort s’est équipé il y a trois ans d’un nouvel outil de GMAO. PLUS DE FLEXIBILITÉ ET DE MOBILITÉ Exit le site centenaire d’Alstom à Belfort, jadis seul et unique client de l’entité belfortaine d’Actemium. L’entreprise est désormais installée depuis juin 2019 en dehors de ce site historique situé en pleine ville, et dont l’accès était rendu d’autant plus difficile depuis la rachat par GE des activités d’Alstom Energie pour la production de turbines destinées au secteur nucléaire, le groupe américain exigeant à chaque visiteur de se déclarer afin de rencontrer les équipes de la société de maintenance. Surtout, ce site neuf de 55 salariés implanté à Héricourt est plus vaste et a été conçu sur mesure, répondant aux exigences de l’entreprise. Il dispose notamment de 1 500 m 2 d’atelier mécanique composé de machines spéciales et de centres d’usinage, d’un espace entièrement dédié à la chaudronnerie et de deux ponts de 10 tonnes chacun afin de pouvoir lever des charges atteignant 20 tonnes. Enfin, un laboratoire a été construit pour les automaticiens afin de pouvoir intervenir sur les automatismes, la programmation ainsi que sur les bancs d’essais. Depuis, les contrats avec les entreprises industrielles s’enchaînent, signe d’une diversification réussie dans ses deux métiers historiques : la maintenance préventive et corrective des moyens de levage (comme les ponts roulants, les potences etc.) et du préventif, du correctif ainsi que de l’ingénierie de maintenance dans le domaine de la Pour Actemium, la GMAO n’a rien de nouveau. Mais l’entreprise utilisait un outil datant des années 90 d’un de ses clients. Vieillissante, l’interface était devenue totalement obsolète et inadaptée aux tâches quotidiennes de maintenance, encore moins aux ambitions nouvelles d’Actemium. « Pour une société de maintenance, il nous fallait un GMAO à la fois pour nos opérations mais aussi pour nos clients, permettant ainsi de mieux gérer les contrats de maintenance, explique David Libor, responsable Méthodes. Disposer d’un outil de GMAO moderne et complet était devenu incontournable pour nous ouvrir vers d’autres clients ». En 2017, après avoir lancé un appel 38ı PRODUCTION MAINTENANCE • N°71 • octobre-novembre-décembre 2020

MANAGEMENT d’offres auprès de plusieurs éditeurs reconnus, le choix s’est porté vers la solution Carl Source et plus exactement vers Carl Touch, « qui nous semblait être à l’époque la solution de mobilité la plus aboutie, la plus performante et la plus fluide en la matière. Nous avons dès lors équiper tous nos techniciens de smartphones ». Surtout, ce qui a séduit l’entreprise, c’est à la fois la flexibilité et la souplesse d’utilisation de l’outil, d’autant que les clients, les contrats et les interventions sont de natures très diverses. « Nous avons la possibilité avec Carl Source d’aller loin dans la personnalisation de la GMAO ; nous avons pu par exemple adapter tous nos formulaires de saisie en fonction des activités – contrat ou prestation – et des clients et, avec l’application Carl Touch, y insérer des gammes de maintenance et enrichir les compte-rendus de maintenance qui, désormais, sont générés rapidement dans la GMAO et en temps réel grâce à un outil de reconnaissance vocale puis transmis directement à d’Héricourt (sans que les techniciens ne soient contraints d’être présent sur le site) avant d’être transféré en pdf. Dans certains cas, ces compterendus sont même envoyés directement au client qui bénéficie alors d’un suivi précis et immédiat de l’intervention effectuée ». Outre les gains de temps et des retours clients positifs, le service de David Libor profite des nombreux indicateurs de performances, ciblant mieux les actions à mener. Aujourd’hui, outre l’activation de l’option « contrôle F », permettant de connecter l’interface aux systèmes des principaux organismes de certification (Apave, Bureau Veritas, Dekra...) afin d’entrer directement les rapports de contrôle réglementaire, Actemium Maintenance Belfort compte basculer vers la version v.6 de Carl Source (voir encadré), offrant une planification d’activité plus fluide et plus intuitive. Un « up-grade » de la GMAO qui interviendra dès l’an prochain... ● Lancement de Carl Source 6, une nouvelle version du logiciel GTP et GMAO tournée vers le futur Olivier Guillon Carl Berger-Levrault vient de lancer sur le marché la nouvelle version de son logiciel Carl Source. Dotée d’évolutions ergonomiques, d’améliorations métiers et d’innovations autour de l’Internet des objets, du BIM ou encore de fonctionnalités étendues dans la mobilité, cette « v.6 » représente une version majeure de l’offre de l’éditeur. « Carl Source 6 est le fruit de développements animés en collaboration avec des clients référents, impliqués au quotidien dans la gestion de leurs parcs techniques », souligne Tugdual le Bouar, directeur général du groupe. Et d’ajouter : « Cette nouvelle version concrétise la transformation de notre offre GMAO / GTP, et intègre une plateforme unifiée et digitale de gestion des équipements. Cette plateforme combine des processus de gestion optimisés du cycle de vie des actifs, la dimension graphique et cartographique (plan, SIG, BIM), le big data et l’intelligence artificielle. À travers ses solutions innovantes, Carl Source 6 accélère, pour nos utilisateurs, l’entrée dans l’univers de l’industrie 4.0, du smart building ou de la smart city. Il répond ainsi aux enjeux de performance économique et technique du pilotage de la maintenance ». PRODUCTION MAINTENANCE • N°71 • octobre-novembre-décembre 2020 ı39

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com