Views
1 year ago

Production Maintenance n°71

MANAGEMENT N’étant

MANAGEMENT N’étant une experte en maintenance, j’ai demandé à Xavier Niquet de Malteurop et à Jean-Marc Gris de Cristal Union de m’accompagner dans cette aventure. Ferry Quenet, directeur de l’IN&MA (une école d’ingénieurs à Châlons-en- Champagne) m’a également proposé de dresser un partenariat. Je recherche encore des représentants de prestataires et fournisseurs de maintenance et au moins une école pour compléter le bureau. Ainsi, nous avons lancé un questionnaire pour découvrir les attentes des acteurs locaux. Quels types d’évènements, la fréquence, le meilleur moment et bien sur les sujets. J’ai déjà eu des premiers échanges et je crois avoir compris qu’ils souhaitent surtout se rencontrer et échanger sur des problématiques communes. De quoi est constitué le tissu local de la région, hormis le secteur viticole que l’on a tous en tête ? On pense évidemment aux grandes maisons de champagne. Certaines font partie des plus grandes entreprises de la région en effet. Mais la pharmaceutique est bien représentée avec Delpharm et Astrazeneca. Nous avons aussi de grandes entreprises de l’agroalimentaire comme Vivescia, Malteurop, MacCain. Arcelor, PUM ou encore Actemium. Ce tissu est dynamique d’autant qu’Invest In Reims se bat beaucoup pour faire venir les sociétés dans notre région. Ensuite, il y a surtout un très grand nombre de PME et TPE. En début 2021, vous organisez votre premier temps fort, entièrement dédié à la GMAO. Pouvez-vous nous en dire plus ? Nous souhaitons lancer officiellement l’Afim Champagne Ardenne et aller à la rencontre des acteurs locaux. J’avoue que ce n’est pas simple de préparer un tel événement en ce moment. Heureusement, Ferry Quenet nous accompagne dans notre partenariat en mettant ses ressources à notre disposition, À l’intérieur du site pharamaceutique Delpharm notamment d’un point de vue logistique puisque l’événement aura lieu dans les locaux de l’IN&MA. Cette journée est prévue en présentiel avec une trentaine de participants ; naturellement, nous prévoyons des solutions alternatives en cas d’évolution de la situation sanitaire. Très logiquement, Xavier Niquet et moi avons décidé de commencer par un sujet que nous maitrisons bien : la GMAO. Pourquoi la GMAO ? De mon expérience terrain et mes observations chez mes clients, je constate qu’il est aujourd’hui presque insensé de produire sans avoir un outil de GMAO. Nous sommes à l’air du 4.0 et tous recherchent la performance. La GMAO le permet. Mais il reste encore très compliqué pour un responsable maintenance ou directeur technique de convaincre leur direction du retour sur investissement. La maintenance est rarement la priorité et pourtant les bénéfices d’une GMAO peuvent être importants. Nous avons donc programmé plusieurs mini-conférences de 15 minutes. L’objectif n’est pas de rentrer trop dans les détails (peut-être pour un autre évènement) mais de donner quelques clés et conseils sur la GMAO et comment réussir sa mise en place et exploitation. Concrètement, Xavier rappellera les potentiels de la GMAO en matière de ROI, deux acteurs régionaux feront part de leurs retours d’expérience en la matière et l’éditeur Carl Software évoquera la place de cet outil dans l’industrie 4.0. Quels sont selon vous les besoins en matière de GMAO et en quoi faitelle aujourd’hui partie intégrante de l’industrie 4.0 ? Clairement une GMAO permet d’augmenter la performance mais aussi de pérenniser de l’information. Tout est stocké et cela permet avec une grande simplicité et rapidité d’analyser et d’optimiser. Le suivi des budgets, les indicateurs, le cout des machines, tout est accessible en un clic. La GMAO, c’est aussi une connexion avec les autres services à partir d’un même langage. Elle peut devenir un mini ERP quand elle est bien intégrée au système informatique de l’entreprise. En revanche, il faut de la rigueur dans la donnée, c’est pourquoi il est important de se doter d’un service des méthodes ou d’un garant de la GMAO. Récemment, j’ai mené un projet d’outil d’aide à la prise de décision industrielle par récupération des données de capteurs et analyses simplifiée. Ce n’était pas encore le 4.0. Mais j’ai pu voir l’importance de la donnée dans un tel projet et la complexité à stabiliser cette donnée et à la fiabiliser en y intégrant les bonnes règles de gestion. J’ignore si la GMAO fait partie intégrante de l’industrie 4.0 mais ce qui est sûr, c’est que le 4.0 offre de nombreuses possibilités d’optimisation de la performance de la maintenance grâce à la GMAO ● Propos recueillis par Olivier Guillon * Pour plus d’informations sur ce déploiement d’outil de GMAO, rendez-vous dans le n° 54 du magazine Production Maintenance paru début 2019 (www. production-maintenance.fr) et en vidéo sur Youtube. 34ı PRODUCTION MAINTENANCE • N°71 • octobre-novembre-décembre 2020

Solution Cloud de gestion d'interventions à partir de 24,50€/mois par utilisateur terrain ENVIE D’AMÉLIORER LA PRODUCTIVITÉ DE VOS TECHNICIENS TERRAIN ? DÉCOUVREZ PRAXEDO La solution de gestion d’interventions la plus complète du marché Test gratuit 30 jours Augmentez votre réactivité Améliorez la qualité du service délivré Réalisez des économies Réduisez vos délais de facturation 800 clients 70 000 000 d’interventions traitées 15 ans d’expérience Contactez-nous Tél : +33 (0)1 40 33 79 79 / contact@praxedo.com www.praxedo.com

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com