Views
1 year ago

Production Maintenance n°71

TECHNOLOGIES Les

TECHNOLOGIES Les préconisations doivent couvrir en premier lieu les bonnes pratiques aussi bien comportementales (sensibilisation et formation du personnel, connaissance des installations et suivi d’exploitation) que relatives aux processus d’exploitation des installations (maintenance, conduite des procédés, remplacement ou mise en place de matériels à investissement faible par exemple). Elles doivent s’intéresser ensuite aux actions nécessitant des investissements à coût significatif. Les actions à mettre en œuvre doivent être mises en cohérence avec tout engagement du site ou de l’entreprise (management environnemental, qualité, développement durable, etc.). Idéalement, les préconisations d’économies d’énergie pourront être classées selon un ordre de priorité. Tout d’abord les actions immédiates, permettant une économie d’énergie sans nécessité d’investissement. Ensuite, les actions prioritaires à mener à court terme, car ayant un niveau de rentabilité élevé (temps de retour sur investissement inférieur à deux ans). Enfin, les actions utiles à mettre en œuvre car de rentabilité certaine mais pouvant être différées du fait d’implications sur le fonctionnement de l’entreprise (modification des installations, remplacement des matériels) ou d’interactions avec des actions prioritaires. Et quelles technologies adopter et mettre en œuvre ? Il n’y a pas une technologie particulière à mettre en œuvre ; cela dépend du résultat de nos audits et des besoins de nos clients. Par exemple, pour l’un d’entre eux dans l’industrie chimique, nous réalisons des audits calorifuges sur les réseaux vapeurs de ses sites européens. Après l’audit nous lui proposons des actions correctives en mettant en avant le temps de retour sur investissement. En fonction des pertes énergétiques et de l’investissement pour rénover les calorifuges, nous mettons en œuvre un plan d’action avec notre client en réalisant tous les travaux pour les actions qui ont un ROI inférieur à deux ans. Engie Solutions travaille notamment sur des projets de récupération et de valorisation de chaleur fatale Nous travaillons également sur des projets de récupération et de valorisation de chaleur fatale, qui constitue un potentiel d’économies d’énergie à exploiter, sur des équipements comme les fours industriels ou les chaudières afin de répondre à des besoins de chaleur propres à l’entreprise (séchage sur d’autres lignes de procédés, préchauffage de l’air comburant, chauffage des locaux, etc.), ou pour répondre à des besoins de chaleur d’autres entreprises situées à proximité d’un territoire (via un réseau de chaleur urbain). Dans ce cadre après plus de deux années de travail, Yoplait Production France, le bailleur social Advivo, la ville de Vienne et Vienne Condrieu Agglomération officialisent leur partenariat avec Engie Solutions afin de chauffer une partie du quartier du Grand Estressin grâce à l’énergie disponible dans le processus de fabrication de l’industriel. En effet, Yoplait, Advivo et la ville de Vienne confient la conception, la réalisation, le financement et l’exploitation, pour une durée de quinze ans, d’une installation de récupération de chaleur fatale et la création d’un réseau de chaleur à Engie Solutions. Nous pouvons également citer la mise en œuvre d’une solution innovante sur la production d’air comprimé pour réguler les compresseurs d’air. Cette solution de régulation permet à travers des algorithmes innovants de réduire la facture énergétique de nos clients de 10 à 20%. Toujours dans l’air comprimé, nous réalisons des campagnes de recherche de fuites dans le cadre de la maintenance. En effet l’énergie la plus chère est celle que l’on gaspille. Dernier exemple sur les moteurs électriques qui consomment les 2/3 de l’électricité dans le secteur industriel ; dans ce cadre, nous réalisons des études dans le but de réduire cette consommation grâce au remplacement des moteurs ou des cinématiques complètes par des solutions moins énergivores. Les sujets et les solutions sont nombreux, nous ne pouvons pas en peu de lignes les aborder tous car s’il y a souvent des similitudes d’une usine à l’autre, les process, les typologies de consommation, les volumes, sont extrêmement différents, et ce qui fonctionne chez l’un n’est pas forcément applicable partout ● Propos recueillis par Olivier Guillon 16ı PRODUCTION MAINTENANCE • N°71 • octobre-novembre-décembre 2020

Consommation d’air comprimé,gamme SD Consommation d’eau, gamme SM Mesurez, connectez, surveillez Solution complète du capteur intelligent au tableau de bord personnalisable pour votre suivi énergétique. Garantie sur les produits ans ifm www.ifm.com/fr Tél. 09.70.15.30.01 · info.fr@ifm.com

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com