Views
3 years ago

Production Maintenance n°64

  • Text
  • Maintenance
  • Gmao
  • Graissage
  • Ainsi
  • Solutions
  • Technologies
  • Faire
  • Niveau
  • Logiciel
  • Afin
Ma maintenance 4.0. un vrai projet d'entreprise !

technologies Votre

technologies Votre mécanicien 4.0 Internet des objets Prendre l’IIoT par le bon bout Les technologies de maintenance prévisionnelle et/ou prédictive deviennent plus accessibles depuis l’arrivée de l’IIoT (Internet industriel des objets). En effet, l’IIoT apporte de nombreuses solutions (filaire ou sans fil) pour l’acquisition des données process. Il est dorénavant plus simple grâce à l’IIoT de collecter les données d’une machine, pour en assurer un suivi temps réel ; mais également pour compiler des données historiques qui serviront à analyser le process, l’améliorer mais également le maintenir en état de fonctionnement. C’est à partir de là que la maintenance dite 4.0 tire profit de l’IIoT : collecter, alerter, historiser, mettre en forme et envoyer les données process sur un système local ou sur Internet (Cloud). La machine devient ainsi connectée avec son fabricant. Celui-ci peut ainsi visualiser le comportement de sa machine, sans avoir à se déplacer ! Néanmoins, cela est possible par l’intermédiaire d’équipements intelligents sur le terrain qui assurent ces fonctionnalités. On parle alors de passerelles de données IIoT. Elles occupent un rôle pivot dans les architectures actuelles : faire le lien entre l’OT et l’IT en local, ou entre le process et le Cloud à distance. Elles vont ainsi s’occuper de collecter les données, les mettre en forme et les publier sur les plateformes de maintenance préventive et prédictive. Ces plateformes sont ainsi alimentées automatiquement en données sans effort ! Ce sont également ces passerelles IIoT qui vont assurer l’intégrité des données, en étant à la source à côté de la machine. En utilisant les technologies actuelles, HTTPS, MQTT, APIs… Elles s’assureront également de la sécurité des données (encryptage…). Les plateformes de maintenance 4.0 pourront alors fournir des indicateurs de performance machine à leurs utilisateurs. Ces derniers pourront alors anticiper des futurs arrêts voire pannes, mieux conseiller leurs clients quant à leur utilisation et augmenter les taux de performance d’une machine. ● Olivier Benas (société RG2i) En 10 secondes votre mécanicien diagnostique votre machine tournante grâce à l’application ONEPROD Bearing Defender*. 28ı PRODUCTION MAINTENANCE • N°64 • février-mars 2019 ACOEM Group oneprod.com

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com