Views
1 year ago

Production Maintenance n°39

  • Text
  • Gmao
  • Industriels
  • Produits
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Gestion
  • Octobre
  • Novembre
  • Maintenance
Dossier spécial GMAO : les outils de la maintenance de demain

ACTUALITÉS entreprises

ACTUALITÉS entreprises & marché DR LE GROUPE DIMO GESTION ACQUIERT LA SOLUTION E-SERVICES À BBM SOFT Dimo Gestion a mis la main sur la solution Full Web e-Services pour la gestion du SAV. Ce rachat s’inscrit dans la stratégie du groupe axée sur le renforcement de son pôle Édition et en particulier de son pôle Maintenance/SAV au sein de sa filiale dédiée Dimo Maint. « Après les rachats de Ciris en 2001 et Ithec International en 2009, Dimo Maint renforce par cette nouvelle acquisition, sa position de leader en France et d’acteur majeur à l’international. Nous comptons désormais 2 000 clients utilisant quotidiennement nos solutions au service de la maintenance interne (GMAO) ou externe (SAV) d’équipements » a indiqué Jean-Paul Genoux, directeur général de Dimo Gestion. STÉPHANE HÉNON, NOUVEAU DIRECTEUR GÉNÉRAL DE LOXAM Nommé en juillet 2012, Stéphane Hénon succède à Yves Coquinot au poste de directeur général de Loxam. Fort de vingt ans d’expérience, dont douze années chez Loxam, consacrées successivement aux fonctions de directeur régional Ilede-France, puis de directeur d’exploitation des filiales françaises et internationales, Stéphane Hénon, 43 ans, est ingénieur diplômé de Supelec. Stéphane Hénon débute sa carrière en 1992, en tant que consultant chez Deloitte et Touche. Quatre ans plus tard, il intègre le secteur du bâtiment, en qualité de directeur des activités Chantiers chez Dagard (leader français de l’isolation industrielle). C’est en 2000 qu’il entre dans le groupe Loxam. SOCOTEC ACQUIERT TROIS NOUVELLES ENTREPRISES Le spécialiste du conseil en prévention des risques et de services aux entreprises et aux collectivités, poursuit son développement à l’international, avec l’acquisition de trois entreprises : Sica, Bellême et KMIL, représentant 12 M€ de chiffre d’affaires et soixante-dix collaborateurs. Intervenant dans le domaine du contrôle de la qualité dans les secteurs de l’oil & gas et de l’énergie, l’ensemble de ces trois entreprises dote Socotec d’un réseau mondial d’inspecteurs, avec notamment des implantations en France, au Royaume-Uni, en Italie, à Singapour, en Chine, aux États-Unis, en Argentine et au Nigeria. Interview Carl Software entre dans le capital de Siveco La fin d’une concurrence entre les deux ténors du marché français de la GMAO ? Pas exactement, si l’on croit Éric Bonnet, Pdg et fondateur de Carl Software, qui nous explique, en exclusivité dans le magazine Production Maintenance, que cette entrée en capital (à hauteur de 33,34%) servira avant tout l’intérêt des deux entités – toujours bien distinctes et complémentaires – pour décrocher de nouveaux marchés à l’international. ➤ Production Maintenance : Quelles raisons ont motivé l’acquisition par Carl Software d’un tiers du capital de Siveco Group ? Éric Bonnet : Nous sommes partis du principe qu’ensemble, nous serons plus forts que chacun séparément. Avec Siveco, nous nous connaissons bien. Nous sommes en effet concurrents depuis longtemps mais les deux sociétés et leur savoir-faire sont avant tout complémentaires. En nous unissant, nous souhaitons tout d’abord mettre en avant notre complémentarité plutôt que notre adversité. Par exemple, le réseau de distribution de Siveco est plus développé que celui de Carl. De notre côté, nous avons mis au point des technologies clés qui viendront renforcer l’offre du groupe. ➤ Comment cette opération s’inscritelle dans le contexte actuel ? Plus globalement, nous constatons aujourd’hui que ce marché est éclaté avec d’une part, l’existence de grands acteurs – souvent américains ; il s’agit de « géants » qui développent de nombreuses solutions comme les ERP et ce dans beaucoup de domaines sans pour autant s’être spécialisés ni positionnés en tant que leaders dans la GMAO. Il y a donc une place à prendre. D’autre part, nous avons la chance en France d’avoir un marché du logiciel particulièrement dynamique et la GMAO en est l’exemple parfait. En effet, la France se présente comme l’un des berceaux majeurs de la création et du développement de logiciels depuis les années 80. Si bien que Carl et Siveco s’affrontent tous les deux sur un même DR Éric Bonnet marché national alors qu’il est tout à fait possible de conquérir de nouveaux territoires hors de France. ➤ Pourquoi Carl Software est entré dans le capital de Siveco et pas l’inverse ? Les deux sociétés enregistrent des chiffres d’affaires plutôt comparables (7,4M€pour Carl en 2011, 6,36M€ pour Siveco la même année – NDLR). Il en est de même pour le nombre de salariés, environ 80 en 2011 pour Carl, qui devrait atteindre plus de 90 personnes à la fin de l’année, et 68 pour le groupe Siveco. L’idée de ce rapprochement n’est pas nouvelle. Nous nous sommes finalement lancés. ➤ Que va changer cette opération ? Rien pour Siveco, ni pour son personnel. Cette participation de Carl est minoritaire ; nous n’avons donc pas vocation à dicter les décisions ni la politique de Siveco. En revanche, les décisions stratégiques ou impliquant des modifications fondamentales se prendront conjointement. Concrètement, ce qui change, au-delà de la rivalité technique, tient dans un message commun donnant une vision de deux entreprises travaillant ensemble sur la conquête de nouveaux marchés ; Carl est déjà présent en Amérique du Nord et Siveco en Amérique du Sud (au Brésil). Surtout, en étant plus puissants, nous pourrons mieux répondre aux demandes émergentes comme les domaines « annexes » à la GMAO, notamment dans la gestion de patrimoine ■ Propos recueillis par Olivier Guillon PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 4

ACTUALITÉS entreprises & marché DR Stratégie Acte Industrie poursuit avec succès son virage vers des logiciels dédiés Le bureau d’études implanté au Havre et spécialisé dans l’optimisation de la maintenance commence à récolter les fruits du virage pris il y a cinq ans et portant sur le développement de solutions logicielles. S pécialisée à l’origine dans le conseil en management de la maintenance et dans l’ingénierie de la maintenance et les études de sureté de fonctionnement, la sociétéActe Industrie n’a pas hésité à créer une équipe entièrement dédiée à une activité supplémentaire : le développement de solutions informatisées pour l’exploitation, la maintenance et la gestion du retour d’expérience. « Il faut dire que nous ne partions pas de rien, fait remarquer Daniel Lemesle, gérant de l’entreprise. À l’occasion de différentes interventions sur différents sites de nos clients, nous avons mis au point des applications logicielles spécifiques, mais qui n’étaient pas encore commercialisables. » Au total, trois applications principales ont développées : Idrys, pour la gestion et la visualisation des retours d'expérience ; une application pilote a d'ailleurs été implémentée par EDF R&D pour la gestion informatisée du retour d’expérience destinée au programme de surveillance, de diagnostic et de suivi des turbines du parc nucléaire d’EDF. Deuxième solution : Cat'M (gestion de documents et de données techniques de biens complexes) dont a recours régulièrement Cegelec GSS Oil & Gas Services dans la structuration de la documentation technique et de données de maintenance d’importantes installations off-shore. Enfin, Navi’Maint (Intranet métier dédié aux flottes de navires) est quant à elle utilisée par le GIE Dragages Ports dans la gestion technique et la gestion de la maintenance des dragues portuaires utilisées par les ports du Havre, Rouen et St-Nazaire. De grandes ambitions en matière de commercialisation Tous ces développements matures conduisent naturellement la société normande à commercialiser Idrys (depuis environ un an), Navi’Maint et Cat'M (depuis deux ans). « Ces trois produits couvrent l'ensemble de notre périmètre technique. Mais nous envisageons des développements complémentaires et importants, en particulier sur Idrys avec la possibilité à l'avenir de visualiser le retour d'expérience en 3D. Nous souhaitons également l'ouvrir à des applications autres que l'industrie, à commencer par l'immobilier ». Par ailleurs, Acte Industrie mène des réflexions avec l'université du Havre, dans le cadre de 2OM (programme transfrontalier de l’espace Manche relatif à la maintenance de parcs éoliens offshores) pour un projet d'application d'Idrys dans la maintenance et le démantèlement d’éoliennes. Du côté de Cat'M, la commercialisation en nombre de cette solution passe par une plus forte visibilité sur le marché mais aussi par le développement de l’interopérabilité avec d’autres solutions informatisées (GMAO, GED,..), en particulier la possibilité d'intégrer la solution au sein des systèmes de supervision de machines. Enfin, la société havraise entend poursuivre la commercialisation et la diversification des applications techniques de Navy'Maint auprès des armateurs et des chantiers navals ■ SATO ANNONCE LA MISE EN PLACE DE CONTRATS DE MAINTENANCE EN EUROPE Sato, fournisseur de solutions intégrées d’identification automatique et de collecte de données basées sur les technologies codebarres et RFID, vient de lancer une nouvelle série de contrats de service et de maintenance. Ces nouveaux contrats de maintenance ont été mis en place pour offrir un support et assurer un soutien technique aux utilisateurs finaux en leur proposant les services de techniciens de Sato. Les client ont la possibilité de souscrire à l’un des cinq contrats mis en place : le contrat Intervention sur site (Platinum, Gold ou Silver), le contrat de Retour à la base (Bronze) et le contrat Échange (Swap Out). SPIE ASSURE LA PARTIE EMBARQUÉE DU TRAMWAY BORDELAIS La Communauté urbaine de Bordeaux (CUB), gestionnaire du tramway de la ville, vient d’attribuer Spie Sud-Ouest le marché des équipements embarqués de télécommande d’aiguilles et signalisation lumineuse tricolore du tramway de Bordeaux. Ce contrat consiste à réaliser l’étude, le paramétrage, le développement, l’installation et la maintenance des systèmes de pilotage d’aiguillage et de signalisation lumineuse tricolore. Ces boîtiers intégrés aux nouvelles rames de tramways fournies par Alstom, permettront de piloter à distance les changements de lignes et détecter l’arrivée du tramway aux carrefours à feux afin de donner la priorité aux tramways et gérer la signalisation ferroviaire. D’une durée de quatre ans, ce contrat a débuté fin octobre pour une première phase d’un an. REGIONAL CONFIE À AFI KLM E&M L’ENTRETIEN DES APU DE SES EJETS Regional et AFI KLM E&M ont conclu un accord de longue durée pour l’entretien des groupes auxiliaires de puissance (APU – Auxiliary Power Unit) équipant ses flottes d’Embraer E-170 et E-190, soit 26 appareils. Le périmètre du contrat, assuré par EPCOR, filiale du groupe AFI KLM E&M spécialisée dans l’entretien des APU et d’équipements pneumatiques, inclut les services de réparation des groupes auxiliaires de puissance concernés, ainsi que la mise à disposition d’unités de rechange si nécessaire. PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 5

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com