Views
1 year ago

Production Maintenance n°39

  • Text
  • Gmao
  • Industriels
  • Produits
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Gestion
  • Octobre
  • Novembre
  • Maintenance
Dossier spécial GMAO : les outils de la maintenance de demain

Hygiène – Santé –

Hygiène – Santé – Sécurité Avis d'expert Faciliter le nettoyage efficace de l'équipement Les procédures de conception et de nettoyage de l'équipement affectent l'efficacité de la stérilisation et du nettoyage. Per-Åke Ohlsson, directeur général du département Market Unit Pharma & Personal Care chez Alfa Laval, nous livre de précieux conseils dans la manière d'aborder cette question délicate. La stérilisation ou la désinfection ont généralement pour objectif d’éliminer les bactéries d’un système. Le nettoyage de l’équipement permet également d’éliminer les résidus générés par le lot de produit précédent ; le système est ensuite rincé afin d’éliminer les liquides de nettoyage. Afin de garantir l’effi - cacité de la stérilisation et du nettoyage, il ne suffit pas de développer les procédures appropriées. Le choix d’un équipement de fabrication adapté permet également d’améliorer la rentabilité, ainsi que la sécurité du patient. Facteurs dont il faut tenir compte lors du choix de l’équipement L’équipement sélectionné doit minimiser le risque de contamination suite à un contact inapproprié entre le produit et les surfaces. Les machines ne doivent pas générer de particules ou de poussières aériennes dans l’environnement, ni constituer un risque de contamination pour le produit du fait de l’huile et des autres DR figure 1 substances requises pour leur fonctionnement. Si l’opérateur ne peut obtenir un contact adéquat avec les surfaces de l’équipement, il ne pourra tout simplement pas les nettoyer. Afin de faciliter un nettoyage efficace de l’équipement, sa conception doit tenir compte de ce principe. Le cercle temps, action, chimie et température (TACT), initialement créé par Sinner en 1960, démontre l’impact de ces paramètres au niveau du nettoyage de la surface de l’équipement (voir la figure 1). Le cercle montre dans quelle mesure le facteur temps, associé à au moins un autre de ces paramètres, permet d’éliminer les résidus d’une surface. L’augmentation d’un paramètre peut s’associer à la diminution des autres. Par exemple, plonger vos mains graisseuses dans l’eau ne permettra pas de les nettoyer. Les plonger dans de l’eau savonneuse permettra de les nettoyer, mais après un temps prolongé. Augmenter la température de l’eau savonneuse, toutefois, permettra de nettoyer vos mains plus rapidement. Et frotter vos mains l’une contre l’autre augmentera encore la vitesse de nettoyage. Les résidus et la surface en contact avec le produit déterminent l’intensité, ou l’impact, requis par le processus de nettoyage. Le choix du type de produits chimiques le mieux adapté et de la température appropriée dépend des résidus à traiter. Une action de surface intensive augmente l’efficacité des produits chimiques et de la température ; elle permet donc de réduire ces paramètres, ainsi que le temps de nettoyage. L’action étant souvent directement associée à la conception de l’équipement, le choix d’un équipement approprié permet à la fois de limiter les coûts et d’augmenter la capacité de nettoyage d’un système. DR figure 2A DR figure 2B PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 66

PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 67

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com