Views
1 year ago

Production Maintenance n°39

  • Text
  • Gmao
  • Industriels
  • Produits
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Gestion
  • Octobre
  • Novembre
  • Maintenance
Dossier spécial GMAO : les outils de la maintenance de demain

Hygiène – Santé –

Hygiène – Santé – Sécurité Interview Payer pour l’usage plutôt que pour la possession DR Lancée en 2010 par Fuchs Lubrifiant, la location de matériels de nettoyage de pièces mécaniques a rapidement séduit nombre d’industriels. Les formules les plus économiques rencontrent le plus grand succès. Erwan Kerhuel, responsable marketing, nous explique pourquoi… ➤ Production Maintenance : À qui est destiné ce nouveau service de location ? Erwan Kerhuel : Les sous-traitants du secteur automobile ont été les premiers séduits par la formule, suivis par des imprimeurs puis par toute entreprise de mécanique. En fait, il n’y a pas de typologie particulière d’entreprises concernées par la location et tous les secteurs d’activités manifestent leur intérêt pour ce type d’offre. Fuchs a voulu proposer une offre qui réponde à une véritable attente de la clientèle industrielle, avec des parcs allant d’une à trente unités aujourd’hui. Dans l’entreprise, le besoin est le plus souvent exprimé par le service maintenance. ➤ Quels équipements sont ainsi pro - posés à la location ? Ce service de location est constitué de trois gammes de produits : les fontaines biologiques, les fontaines lessivielles et des équipements de plus grande capacité DR comme les machines à laver. Pour ces dernières, les pièces à nettoyer – pièces d’équipements de production et outils de maintenance – sont disposées sur des paniers rotatifs avec pulvérisation de lessive et le programme de nettoyage est assuré automatiquement pour des durées préétablies. ➤ Pouvez-vous détailler le contenu de ce service ? Le service est proposé sous forme d’un contrat de location d’une durée de trois ans, donc pour une utilisation récurrente. Il ne s’agit pas de location ponctuelle pour une utilisation temporaire. Notre offre comprend la fourniture du matériel et des consommables selon une quantité estimée en fonction de ses besoins. Nous avons établi des grilles de consommation standard qui peuvent être ajustées avec le client selon son usage. Nous assurons la formation des utilisateurs – en général une demi-journée. Le contrat intègre également la garantie des pièces détachées des matériels fournis, couvrant une utilisation normale des matériels, durant toute la durée du contrat, ce qui représente un véritable avantage par rapport à un investissement classique. Nous gérons en continu un stock des pièces détachées les plus sensibles pour tous les matériels que nous proposons. Ainsi nous nous engageons sur la fourniture des pièces de rechange et les délais de mise à disposition, en général sous 72 heures. ➤ Les contrats proposés sont-ils toujours standards ou, au contraire, peuvent-ils être modulés et adaptés à des demandes particulières ? Il est en effet important de souligner que nous pouvons parfaitement associer cette offre de location à une prestation de services particulière, dimensionnée en fonction de la demande des clients. En effet, nous constatons que, afin de réaliser des économies, certains de nos clients souhaitent échapper aux offres standards en full service. Le déplacement de techniciens sur site est par exemple un service qu’ils jugent onéreux. Le contrat de location peut être adapté et allégé de certaines prestations de services que l’industriel ne souhaite pas nous confier ou qu’il pourra prendre en charge directement, ce qui nous permet alors de faire une proposition de prix de location particulièrement attractive ! ➤ Selon vous, la formule de la location d’un matériel indispensable au fonctionnement de l’entreprise est-elle appelée à se développer par rapport à l’acquisition pure et simple? Aujourd’hui près de 80% de nos contrats de location n’incluent pas de services associés, ce qui montre la grande attraction qu’exerce une offre de location à prix réduit. Evidemment, le grand avantage de la location, c’est d’éviter un investissement et toute immobilisation financière. Nous constatons que les clients n’hésitent pas à louer plus de matériels que leur capacité d’investissement leur permet. On paie pour l’utilisation du matériel et pas pour son financement, avec la garantie de toujours disposer d’un équipement opérationnel ■ Propos recueillis par François Précope PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 64

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com