Views
2 years ago

Production Maintenance n°39

  • Text
  • Gmao
  • Industriels
  • Produits
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Gestion
  • Octobre
  • Novembre
  • Maintenance
Dossier spécial GMAO : les outils de la maintenance de demain

Maintenance mécanique Partenariat technique Gates et Tanals créent une courroie de transmission à assemblage mécanique Quand un géant américain s'allie avec une PME aux compétences techniques de haut niveau, ça donne une courroie qui devrait, vraisemblablement, bouger les lignes du marché de la transmission. Détails d'une innovation technologique née d'une solution brevetée par une petite entreprise alsacienne. PME familiale implantée à Masevaux, dans le département du Haut-Rhin, Tanals conçoit et fabrique depuis 1936 des courroies de transmission et des bandes transporteuses. La particularité de cette société de vingt-six personnes est d’être un peu à contre-courant ; en effet, elle demeure l’une des rares entreprises à encore miser sur l’automobile. Plus précisément, Tanals était déjà présent dans différents secteurs d’activité ; l’automobile se présente donc comme un nouveau domaine d’activité. Alors que bon nombre d’entreprises, en particulier des sous-traitants de rangs 2 et 3 dans l’automobile cherchent à se diversifier, Tanals se lance dans ce qui est aujourd’hui considéré, de manière, il est vrai, un peu exagérée parfois, un domaine d’activité « qui boit aujourd’hui la tasse ». Mais il en faut plus pour décourager la PME alsacienne, surtout lorsque c’est l’industrie automobile elle-même, et par l’intermédiaire de Gates*, le plus gros partenaire de Tanals à ce jour, qui sollicite les compétences techniques de cette petite entreprise française. Récemment, l’industrie automobile a demandé à ses sous-traitants et à Gates en particulier de mettre au point une solution pour faciliter la maintenance des courroies. « C’est à ce moment précis que Gates nous a contactés pour que l’on développe une jonction mécanique, raconte Pierre-Régis Frey, président et directeur technique de l’entreprise. Nous avions déjà auparavant travaillé sur des solutions à assemblage mécanique plus simples, mais c’est en adaptant ces solutions à la Poly Chain ® GT Carbon que DR nous avons pensé et breveté la jonction ERO Ultimate, une technologie de dents composées de vis ou de tiges filetés capables de supporter toute la charge transmise. Le principe étant que l’on dispose de deux demi-jonctions diamétralement opposées. » Ce système permet d’obtenir une courroie que l’on assemble de manière simple et rapide. Une moitié de la courroie travaille en continu et les jonctions ne transmettent pas l’effort ; ainsi, la résistance mécanique équivaut à la moitié d’une Poly Chain ® GT CarbonTM (Brevet Tanals). Une solution unique sur le marché Ainsi, le savoir-faire de Tanals s’est récemment illustré en associant les caractéristiques mécaniques de la Poly Chain ® GT Carbon du fabriquant américain Gates à son système breveté et exclusif Ero Joint ® pour créer une courroie de transmission de puissance à assemblage mécanique, sans aucun équivalent sur le marché mondial. L’intérêt de ces courroies est de s’assembler directement sur site, sans démontage des poulies et des axes et sans détendre la transmission. La Poly Chain ® GT Carbon est la courroie synchrone en polyuréthane à cordes de traction en carbone brevetées de Gates, convenant particulièrement aux transmissions à faible vitesse et à couple élevé. Des cordes de traction en fibres de carbone ont été intégrées dans un nouveau composé de polyuréthane particulièrement dur ce qui lui assure une robustesse élevée et une grande stabilité de longueur. Elle se définit ainsi comme « la courroie synchrone la plus performante du marché ». Les solutions Ero Joint ® et Ero Joint ® Ultimate ont été développées en transmission exclusivement sur la Poly Chain ® GT Carbon pour offrir des solutions de courroie de transmission à assemblage mécanique uniques sur le marché, capables de rivaliser en performance avec toutes les courroies sans fin concurrentes. Les formes de découpe des doigts des jonctions ont été optimisées pour maximiser la résistance en traction et en fatigue. Par ailleurs, la Poly Chain ® GT Carbon Ero Joint ® permet de dépanner n’importe quelle installation initialement équipée de courroies HTD. Un montage rapide, sans toucher au cœur de la machine La Poly Chain ® GT Carbon Ero Joint ® Ultimate transmet la moitié de la puissance d’une Poly Chain ® GT Carbon, donc autant que n’importe quelle autre courroie. C’est une solution durable capable de remplacer n’importe quelle courroie dentée. De même, bien qu’il soit possible d’assembler les courroies sans *En 2008, l’Américain Gates choisit Tanals comme fabricant unique pour la réalisation de ses courroies polyuréthanes pour le marché français. PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 54

Maintenance mécanique outillage spécifique, Tanals propose des solutions complètes incluant les outillages de montage afin de faciliter l’installation et réduire encore les temps d’intervention. La Poly Chain ® GT Carbon Ero Joint ® et la Poly Chain ® GT Carbon Ero Joint ® Ultimate sont réalisables dans n’importe quelle longueur et n’importe quelle largeur supérieure à 20 mm pour s’adapter à toutes les installations. Le montage est rapide, sans aucun démontage machine, ce qui permet de réduire les temps de montage de façon considérable. Des essais ont été réalisés il y a un an dans l’industrie automobile, mais Tanals et son partenaire ont également monté un sys - tème de ce type dans un aéroport, plus précisément dans les détecteurs à rayons X. DR Les résultats sont concluants : par exemple, dans l’automobile, le temps d’intervention sur les chaînes d’assemblage est passé de deux heures à quinze minutes ! Au sein de l’aéroport, les résultats sont encore plus criants puisqu’au lieu de huit heures de temps d’arrêt des détecteurs on passe à dix minutes. De quoi voir d’un bon œil l’avenir de cette technologie, dont le lancement commercial vient d’être effectif ; et ce n’est pas les opportunités qui manquent : « nous pouvons répondre à de tels besoins dans tous types d’industries, à commencer par l’automobile mais aussi les usines d’embouteillage, lesquelles produisent de très gros volumes et dont les arrêts de production coûtent extrêmement cher. Ainsi, avec une courroie ouverte, il n’y a plus besoin de tout démonter ; or, c’est précisément la problématique à laquelle ces industriels sont confrontés en raison des nombreux axes présents sur les lignes de production » ■ Olivier Guillon Automation Lancement des variateurs ABB industrial drive type ACS880 ABB, groupe spécialisé dans les technologies des énergies et de l’automation, vient de lancer sur le marché l’ACS880, premier membre de sa nouvelle gamme de variateurs industriels. Compatibles avec tout type d'industrie, ces variateurs se montrent plus accessibles dans leur utilisation. La gamme de puissance s’étend de 0,55 à 250kW, pour des tensions de 380 à 500V triphasé (et bientôt jusqu’à 690V). Les variateurs ACS880 sont disponibles en deux formes de montage (d’autres suivront). La première est l’ACS880-01. Il s’agit de coffrets pour montage mural déclinés en neuf tailles (R1 à R9) de 0,55 à 250kW, avec un degré de protection IP21 en standard (et prochainement IP55 en option). La seconde se nomme ACS880-07 et se définit comme des armoires complètes de 55 à 250kW, avec un degré de protection IP22 en standard, IP42 ou IP54 en option et une grande variété d’options de personnalisation. Ces variateurs sont compatibles avec de nombreuses industries telles que pétrole et gaz, mines, métal, chimie, ciment, centrales de production d’énergie, manutention, pâte et papier, bois et marine. Ils sont DR facilement configurables pour s’adapter aux besoins spécifiques de nombreuses applications telles que levage, extrudeuses, treuils, convoyeurs, mélangeurs, compresseurs, pompes et ventilateurs. La micro-console multilingue de l’ACS880 s’utilise facilement et permet à l’utilisateur de personnaliser ses vues et ses paramètres. Elle se raccorde au PC par connecteur USB standard. Au cœur de l’ACS880, la technologie contrôle direct de couple (DTC) d’ABB garantit des performances en couple et en vitesse particulièrement élevées, que le moteur entraîné soit asynchrone à cage ou synchrone à aimants permanents. La fonction de sécurité Safe Torque-Off (STO) est intégrée en standard, et d’autres fonctions de sécurité pourront bientôt être mises en œuvre grâce au module optionnel FSO-11. Une solution communicante Le nouvel outil logiciel de mise en service et de maintenance « Drive Composer » se décline en deux versions : la version « Entry » de base, qui est gratuite ; et la version « Pro » qui donne accès à des configurations et fonctions de surveillance évoluées. L’ACS880 peut aussi bien se raccorder à de nombreux bus de terrain que dialoguer avec ses pairs grâce à la liaison inter-variateurs intégrée en standard, qui permet des configurations maître/esclaves ultra-rapides. Les appareils peuvent recevoir jusqu’à trois modules optionnels pour extension d’entrées/sorties, bus de terrain ou retour capteur de vitesse. L’unité-mémoire amovible stocke aussi bien le logiciel de base que tous les paramètres. L’intégration avec les automates sera facile, puisque l’ACS880 supportera l’environnement de programmation CoDeSys, suivant IEC 61131-3. Enfin, le calculateur de rendement énergétique informe l’utilisateur sur les kWh et MWh consommés et économisés, la réduction en émission de tonnes de CO 2 , et sur les sommes d’argent économisées ■ PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 55

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com