Views
1 year ago

Production Maintenance n°39

  • Text
  • Gmao
  • Industriels
  • Produits
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Gestion
  • Octobre
  • Novembre
  • Maintenance
Dossier spécial GMAO : les outils de la maintenance de demain

Maintenance en production Une solution pour réduire les coûts de maintenance et de réparation Manuloc a mis au point au nouvelle solution baptisée I-Veille (voir encadré), chargée d’identifier quel cariste a utilisé quel matériel grâce à une clé unique, et savoir si des éventuelles incidents sont survenus. De plus, grâce à un détecteur de choc, il est désormais possible de savoir par qui et comment a été utilisé le véhicule. « En tant que premier propriétaire de chariots en France, avec un parc d’environ 16 000 véhicules loués, nous constatons que la durée de vie des matériels est plus importante que la durée moyenne des contrats de location des autres acteurs du marché. La raison ? Souvent la durée de vie est déterminée par les banquiers eux-mêmes qui la fixent la plupart du temps à cinq ans. Or souvent les véhicules durent beaucoup plus longtemps que la durée de vie d’un financement ». Les industriels, selon la vision et la conception du contrat de Manuloc, ont tout intérêt, lorsqu’elles optent pour l’option de la location, de choisir des contrats dont la durée équivaut à celle de la durée de vie du véhicule ou de la machine ■ Olivier Guillon DR « On nous demande d’intervenir le plus rapidement possible pour remettre en état de marche les véhicules et assurer une continuité de service avec la mise à disposition par exemple d’un ‘’engin mulet’’. Pour ce faire, nous axons sur l’entretien préventif ». Ainsi, les matériels sont utilisés de manière rapprochée pour prévenir autant que possible l’arrêt des engins. Autre facteur à prendre en considération : la population des caristes a fortement évolué en raison de la diminution des contrats à durée indéterminée (CDI) et, au contraire, la recrudescence des CDD et intérims répondant à des besoins en flexibilité pour faire face aux pics et aux creux d’activité ; « les taux de rotation sont de plus en plus importants, conséquence de quoi les utilisateurs sont de moins en moins bien formés, moins attentifs et parfois moins soigneux avec le matériel utilisé ». Ainsi, ce que les responsables de maintenance attendent de sociétés telles que Manuloc, c’est une assistance à la formation des caristes, en particulier dans la formation pratique en matière d’éco-conduite. Objectif : économiser de l’énergie, du carburant mais également réduire les immobilisations de matériel, suivant le « célèbre » adage : « un cariste bien formé va nécessairement moins casser le matériel utilisé ». Accord de partenariat entre Manuloc et Giffard Manutention Manuloc, spécialiste européen des solutions globales de manutention, et Giffard Manutention, spécialisé dans la vente, la location et la réparation de matériels neufs et d’occasion dans le Grand Ouest, ont passé en juin dernier un partenariat de distribution. Cet accord repose sur la volonté, pour chacune des parties, de renforcer sa présence commerciale, tant sur le plan de l’offre que de la couverture géographique. Il permettra à Giffard de compléter sa gamme de matériels – à travers notamment les machines Hyster distribuées par Manuloc – et de proposer à ses clients une couverture nationale, sur la base de ce nouveau réseau partenaire. Gaëlle Giffard, directrice chez Giffard Manutention, a déclaré que « grâce à ce partenariat, nous allons pouvoir proposer à nos clients de les servir partout en France, avec une offre élargie à de nouveaux équipements robustes et performants, tels que des chariots thermiques ou des engins dédiés aux gros tonnages. » De son côté, Johann Peyroulet, directeur général délégué de Manuloc, a indiqué que « les motivations de Manuloc dans ce partenariat sont doubles et proches de celles de Giffard Manutention. D’une part, nous partageons comme eux, en tant que société familiale, une forte culture de service au client et d’autre part, leur implantation géographique présente une forte complémentarité avec la nôtre. Cela nous permettra dès lors de proposer à nos clients la même exigence de prestations sur toute la France. » Un point sur i-Veille S’appuyant sur le principe du contrôle d’accès, la solution i-Veille permet à toute entreprise de réduire immédiatement les casses lors de ses opérations de manutention (chariots, marchandises, infrastructures), mais également de responsabiliser ses caristes par l’identification, le suivi et la correction des mauvaises pratiques de conduite. Les données relatives à l’utilisation des chariots sont suivies pour être analysées a posteriori, permettant d’identifier par exemple quelle clé était utilisée lors d’un accident, d’éviter qu’une personne non habilitée ne conduise une machine ou encore de répertorier les chocs importants subis par les chariots pour mieux former le personnel. Cette solution de veille préventive et continue s’adapte à toutes les marques de machines, neuves ou en service, sous forme d’abonnement dont le coût mensuel varie en fonction du périmètre couvert. PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 50

SALON MANUTENTION 2012 STAND 3F 089 PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 51

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com