Views
1 year ago

Production Maintenance n°39

  • Text
  • Gmao
  • Industriels
  • Produits
  • Solutions
  • Permet
  • Ainsi
  • Gestion
  • Octobre
  • Novembre
  • Maintenance
Dossier spécial GMAO : les outils de la maintenance de demain

Maintenance préventive de six mois ont été nécessaires pour implémenter la solution, d’autant que nous ne disposions pas de nombreuses ressources internes. Sur les 117 personnes du site – qui tourne 24 heures sur 24- 7 jours sur 7 – seulement deux collaborateurs étaient disponibles au niveau informatique pour épauler l’intervenant extérieur, lequel procédait en même temps que la mise en place et l‘administration de la solution Sylob à des opérations de formation ». DR Usine de Toyal Europe à Accous, dans les Pyrénées Atlantique de maintenance et de compatibilité. Une réflexion a donc été menée, en particulier sur le système d’informations dont le développement spécifique s’avérait particulièrement lourd à maintenir. Ainsi a été prise la décision de mettre en place une nouvelle brique dédiée aux achats et à la maintenance. C’est là que Sylob est intervenu, en collaboration avec Apisoft pour la partie gestion de la maintenance et son outil Optimaint. « Nous avons ensuite travaillé ensemble pour faire en sorte que les deux systèmes communiquent bien en créant des passerelles entre Optimaint et Sylob, soulignent Guenael Joubert, responsable maintenance et travaux neufs et Wilfrid Michaud (responsable IT) de la société Toyal. Par exemple, pour la gestion des stocks de pièces détachées, toutes les sorties de pièces se font sur Optimaint avant que ces données soient ensuite retranscrites dans l’outil Sylob, celui-ci étant maître en tant que base de données des stocks de l’ensemble de la société». En d’autres termes, la solution que Sylob a mis en place permet de procéder à un inventaire. Celui-ci est mis à jour puis les informations relatives à cet inventaire sont automatiquement envoyées vers la solution Optimaint (Sylob > inventaire > Optimaint ; Optimaint > Sortie > Sylob). De plus, Optimaint permet de calculer les besoins et envoie à son tour les données vers Sylob de manière à déclencher des demandes d’achats. « Ce que nous voulions, c’est que l’ERP de Sylob aille plus loin que la simple gestion des stocks et des achats, mais qu’il puisse intègrer par la suite aussi toute la gestion commerciale ». Si bien que la solution de Sylob Achats-facturation a pu être déployée dans la quasi-totalité des services. Des passerelles entre l’ERP et le logiciel de maintenance C’est en 2008 que Toyal Europe a décidé d’implémenter un nouvel ERP. Le logiciel de GMAO lui a ensuite emboîté le pas. Le déploiement de Sylob fonctionne sur un serveur robuste Linux, une plateforme open source permettant de s’affranchir de toute licence. Le déploiement de la solution a demandé une implication forte des équipes et beaucoup de travail pour paramétrer le système et transférer toutes les données nécessaires. Une tâche d’autant plus fastidieuse que bon nombre d’éléments proviennent de l’extérieur, à commencer par les matières premières que l’usine de Toyal va travailler pour produire les pâtes d’aluminium. Un contrôle de qualité rigoureux doit impérativement être effectué sur chaque entrée liée à la réception de solvants, de toiles filtrantes, de pièces stratégiques et bien sûr de lingots d’aluminium. Ainsi, « près Concernant la GMAO, Sylob et Apisoft ont travaillé à chaque bout des deux environnements de manière à rendre les passerelles effectives et opérationnelles. Un programme a donc été installé pour pouvoir traiter les fichiers d’inventaire de Sylob et, de l’autre côté, le fichier de « Sorties » d’Optimaint. Opération réussie puisque désormais, l’inventaire obtenu grâce à la solution Sylob et envoyé vers le logiciel Optimaint génère un fichier prêt à l’emploi dans un répertoire commun. À ce jour, le système est déployé au niveau des réceptions ; le magasin est alors en mesure d’entrer toutes les données et les informations directement dans Sylob. « Nous confions l’accès à cette fonction à chacun de nos collaborateurs dans les services concernés de façon à pouvoir gérer chaque sortie, ce qui décharge considérablement le serviceAchats qui, de plus, bénéficie d’une vision immédiate et statistique ». Preuve de ce succès : en 2010, seulement trois personnes utilisaient la solution progicielle ; elles sont désormais plus d’une trentaine aujourd’hui. Celle-ci s’ouvre même au service commercial et à l’administration des ventes (ADV) pour la gestion des commandes d’achats et des produits finis, mais également à la direction de l’entreprise. Une autre passerelle est en cours de création entre Sylob et le logiciel de comptabilité (REEL de PRISME) afin que Sylob devienne maître en tant que base de données fichier fournisseurs, diminuant encore la complexité de gestion des programmes internes sousAS400.Aujourd’hui, une réflexion est lancée pour étudier la possibilité de déployer Sylob sur d’autres fonctions telles que la gestion de production et la gestion commerciale ■ Olivier Guillon PRODUCTION MAINTENANCE ➤ OCTOBRE, NOVEMBRE, DÉCEMBRE 2012 ➤ PAGE 40

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com