Views
7 months ago

Production Maintenance n°33

  • Text
  • Leger
  • Permet
  • Produits
  • Formation
  • Technologies
  • Mesure
  • Avril
  • Juin
  • Travail
  • Risques
  • Maintenance
Le point sur la formation en sécurité pour les métiers de la maintenance

ACTUALITÉS entreprises

ACTUALITÉS entreprises & marché location pure et 25 M€ aux autres lignes de facturation comme le transport pour acheminer et installer les machines dans les usines, aux coûts des assurances, des pièces détachées et de la main-d’oeuvre nécessaire affectée à la réparation en cas de casse ou de mauvaise utilisation du matériel. « Tout ce qui concerne la maintenance dite classique -à savoir la révision, la vidange et le matériel de rechangeest inclus dans les coûts internes du loueur. Les interventions de dépannage en cas d’accident ou d’accrochage font en revanche l’objet de facturation ». La maintenance au coeur de la problématique de la location DR La part de l’activité consacrée à la maintenance évolue bien entendu selon les « Pour acheter du matériel industriel ou de BTP, il faut que les constructeurs aient du stock. Ce sera davantage le cas en 2012 mais pour l’heure, la location présente des atouts du fait de sa disponibilité immédiate. C’est une chance à saisir pour les loueurs. » - Nicolas Bouzou, économiste. final que l’investissement d’une machine. Il reste aujourd’hui de moins en moins de mécaniciens de maintenance capables de réparer des machines aussi sophistiquées qu’aujourd’hui. De plus, le contrôle obligatoire tous les six mois effectué par un organisme extérieur est un gage de sécurité ; sans oublier le fait de partager les véhicules et son aspect écologique », insiste Bertrand Carret. Mais les industriels y verront dès cette année un avantage tout autre : celui de la flexibilité. La crise a montré que des lignes de production pouvaient être stoppées du jour au lendemain et ce pendant plusieurs mois. Les investissements en matière de machines et d’équipements tarderont donc à reprendre leur rythme d’avant crise ■ Olivier Guillon cultures d’entreprises et les secteurs, que l’on soit dans l’industrie lourde, manufacturière ou encore dans le BTP, où près de 80% des acteurs du bâtiment réalisent leurs propre maintenance ; « ils entretiennent en effet en interne leur matériel dans leurs propres ateliers ». D’autres confient leur maintenance à leur distributeur. Mais la maintenance évolue surtout en fonction de l’ancienneté du matériel. Lorsque l’équipement est sous garantie (pour trois ans par exemple), la maintenance est externalisée et affectée soit chez le distributeur, soit chez le fabricant lui-même, à l’image de Haulotte qui assure le maintenance de ses machines par ses techniciens sans passer par un concessionnaire. La raison est simple : plus le matériel vieillit, plus les coûts de maintenance augmentent. Aussi, les visites annuelles et les entretiens ponctuels ou les petites interventions auront plus la faveur des loueurs, contrairement aux grosses réparations (comme un moteur de rotation) qui mobiliseront davantage les sociétés extérieures. « La location présente bien des atouts même si elle semble coûter plus chère au La location d’entrepôts séduit elle aussi Présente sur la Semaine internationale du transport et de la logistique (SITL), la société Spaciotempo présentait des produits dont la technique repose sur le principe métallo-textile, un procédé de construction – pourtant vieux de 80 ans – qui utilise de la charpente métallique (en l’occurrence de l’aluminium) et un principe de couverture par membranes elles-mêmes constituées d’un tissu en polyester enduit de PVC. Vous l’avez compris, Spaciotempo conçoit, fabrique, commercialise et, le plus souvent, loue des installations entièrement démontables chargées d’abriter les lignes de production industrielle. Et avec une centaine de salariés en France, deux filiales (une en Espagne, une autre au Royaume-Uni) et un chiffre d’affaires qui avoisine les 23 M€ (2010), cette entreprise du groupe GL events poursuit son rythme de croissance. Derniers contrats en date : l’extension de la première tranche (6 000 mètres carrés) de la plateforme logistique du groupe Refresco pour les eaux minérales de St-Alban-les-Eaux, 10 000 m 2 de plateforme de stocks pour Heineken ou encore, il y a plus longtemps, le montage d’ateliers pour le compte de MCA à Maubeuge -de 10 000 m 2 également. L’argument de Spaciotempo ? « à la fois opérationnel et financier, nous informe Elie Smadja, directeur général adjoint de la société. Le coût d’installation d’une plateforme logistique se trouve en moyenne entre 500 et 1 000 € du mètre carré. Chez nous, la moyenne est d’environ 3€/ m 2 / mois. De plus, lorsqu’il loue, l’industriel ne sort pas son cash ; les coûts sont variabilisés ». Selon lui, la sortie de crise est un élément qui pousse vers le locatif. Et force est d’admettre que la location apporte également certains avantages liés au contexte : la baisse des marges due à une concurrence féroce, le manque de trésorerie et de visibilité sur le marché et sur certains projets, le besoin de flexibilité. En matière de maintenance aussi le locatif présente certains avantages : « le fait que nos structures soient démontables permet un remplacement plus facile des équipements et à des coûts moindres que sur une installation classique. Quant à leur solidité, elles répondent aux mêmes critères. La différence se trouve aussi dans la disponibilité et le temps de livraison : un mois et demi pour 4 000 mètres carrés contre six mois pour un bâtiment en dur ». PRODUCTION MAINTENANCE ➤ AVRIL, MAI, JUIN 2011 ➤ PAGE 11

ACTUALITÉS produits & technologies NOUVELLE PRISE DE COURANT MULTICONTACT ATEX IP/66-IP/67 DÉCONTACTEUR DE MARECHAL ELECTRIC Le fabriquant français a lancé sur le marché à l'occasion du CFIA Rennes qui s'est déroulé en mars dernier une nouvelle prise de courant multicontact spécialement dédiée aux applications en zones Atex d'utilisation 1 et 2, 21 et 22. En matière de protection, la prise de courant multicontact Atex IP/66-IP/67 Décontacteur de Marechal dispose d'un vérouillage en connexion ou déconnexion par axe cadenassable en standard. En matière de résistance et d'utilisation dans les environnements extrèmes, cette prise est munie d'une enveloppe en métal traité anti-corrosion, d'un couvercle fermé et étanche (ou d'une fiche connectée -selon CEI 60529). Elle est également résistante aux chocs IK09. W3M, UNE MACHINE-OUTIL QUI FACILITE LES OPÉRATIONS DE MAINTENANCE SUR LES ROUES DE WAGON FRET Initiée par une demande de la Société nationale des chemins de fer belges (SNCB), cette invention a été développée par Sogema Engineering, leader sur la conception et la réalisation d’équipements d’ateliers ferroviaires. Conçue par la SNCB et la SNCF, en partenariat avec Ensam Paristech Lille, cette innovation se présente sous la forme d'une meuleuse transportable qui reconditionne les roues pour leur donner une circularité. En effet, les transports de marchandises subissent parfois des freinages brusques qui produisent des plats sur les roues. La " machine-outil " W3M, permet ainsi d’usiner et de fournir un travail de qualité sans pour autant que l’opérateur soit obligé d’être dans des positions pénibles et dangereuses. Une innovation mondiale présentée sur le stand i-Trans lors du Sifer qui s'est déroulé en arvil à Lille. UN NOUVEAU KIT OPTIMUS POUR SURVEILLER LE BRUIT EN EXTÉRIEUR Cirrus France Ltd annonce la sortie du kit extérieur optimus CK 670 spécifiquement conçu pour la surveillance des nuisances sonores sur une longue durée. Ce nouveau kit offre aux sonomètres optimus une autonomie de mesurage de sept jours complets et une protection contre les aléas climatiques. Le CK 670 transforme le sonomètre optimus en une station semi-permanente de mesure du bruit en extérieur. Placé en divers points à périodes fixes, le kit permet d’effectuer toutes les mesures acoustiques nécessaires à l’analyse et à la prise de décision en matière de lutte ou de prévention contre le bruit. Planification Deux nouveaux contrats pour Opti-Time dans le domaine de la maintenance L 'éditeur français de logiciels d’optimisation de tournées et de planification des interventions, vient de signer deux nouveaux contrats dans le secteur de la maintenance : Spie Ile-de-France Nord-Ouest et Alliance Habitat. Spie Îlede-France Nord-Ouest (maintenance d’équipements thermiques, réparations de petit matériel électrique et mise en œuvre d’un plan national de changement d’enseignes) disposait d'une planification manuelle des interventions des 200 techniciens de sa direction "Déploiement, Maintenance et Logistique". Pour abaisser le nombre de kilomètres parcourus chaque année par les techniciens (7 millions), la société a décidé de Systèmes Une station de relevage des eaux usées domestiques à installation et maintenance aisées KSB vient de lancer sur le marché l’Evamatic-Box N, une nouvelle station de relevage des eaux usées et eaux vannes pour particuliers et petites collectivités. Son design, ses équipements et fonctionnalités ont été retravaillés pour une accessibilité et une maintenance optimales. Disponible en deux tailles (200 et 500 litres), avec une ou deux pompes, sa cuve en polyéthylène s’installe très facilement grâce aux multiples possibilités de raccordement d’arrivée d’eau horizontaux et verticaux (jusqu’à 12 selon les tailles) et aux facilités de passage et de fixation de la câblerie électrique. s’équiper d’un outil de planification des interventions, l'Opti-Time Resource Management Suite. Quant à Alliance Habitat -entreprise d’entretien multi-technique travaillant sur un parc immobilier de HLM pour Pasde-Calais Habitat-, la société compte une trentaine de techniciens assurant 12 000 interventions préventives et 40 000 interventions curatives chaque année, ce qui représente une dizaine d’interventions par jour et par personne. Alliance Habitat a décidé de se doter d’une solution de planification pour que ses techniciens ne se retrouvent plus dans le même immeuble au même moment ■ L’accès à l’intérieur de la station est facilité par une grande ouverture (DN de passage 520). Pour faciliter la manipulation des interrupteurs à flotteurs, ceuxci sont montés sur une barre amovible pouvant être manipulée hors d’eau (système breveté). La station, prête à monter, peut accueillir différentes tailles de pompes. Celles-ci s’installent, au choix, en version transportable (posées au fond) ou en version stationnaire sur pied d’assise. Dans ce cas, la pose et la dépose sont facilitées par un système de guidage double barre (étrier) ■ PRODUCTION MAINTENANCE ➤ AVRIL, MAI, JUIN 2011 ➤ PAGE 12

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com