Views
7 months ago

Production Maintenance n°33

  • Text
  • Leger
  • Permet
  • Produits
  • Formation
  • Technologies
  • Mesure
  • Avril
  • Juin
  • Travail
  • Risques
  • Maintenance
Le point sur la formation en sécurité pour les métiers de la maintenance

ACTUALITÉS entreprises

ACTUALITÉS entreprises & marché masse salariale de l’équipe de maintenance) 2 - Les dépenses en pièces détachées diminuent relativement peu : - Le développement du préventif implique une consommation plus importante en pièces détachées - Ce poste évolue de manière « découplée » par rapport à celui de la main-d’œuvre interne Évolution des dépenses de maintenance dans les usines de mécanique automobile de 2002 à 2013 Sur la période 2008- 2013, la répartition du budget par nature de moyen va évoluer à la baisse d’environ – 3,9%/an. Cette tendance masque des mouvements nettement plus contrastées entre les différents postes de coûts : - Poursuite de la diminution des effectifs internes de maintenance (transfert en production, rationalisation et productivité croissante de la fonction, fiabilisation de l’outil de production, légère reprise de la sous-traitance notamment sur la maintenance de niveau 4 et 5) - Légère diminution des dépenses en pièces détachées ; ce poste devrait relativement peu DR bouger, la baisse des consommations de pièces détachées liées au correctif étant compensées par une augmentation du préventif. - Stabilité des dépenses de maintenance soustraitées La question du maintien des compétences en maintenance est au cœur des préoccupations des donneurs d’ordres : après les réductions d’ef- Schéma 2 fectifs et les réaffectations de fonction, comment garder le savoir-faire sur les spécialités liées au secteur et faire face à une reprise forte d’activité qui pourrait (devrait) se profiler à moyen long terme ■ Daniel Dunet (Bipe -Environnement-Industrie) PRODUCTION MAINTENANCE ➤ AVRIL, MAI, JUIN 2011 ➤ PAGE 9

ACTUALITÉS entreprises & marché Enquête La location séduit-elle à nouveau les industriels ? DR En début d’année, la fédération professionnelle DLR (qui regroupe les distributeurs, les loueurs et les réparateurs de matériel) a annoncé à travers son baromètre annuel une nouvelle progression du marché de la location du matériel de BTP et de manutention. Un signe de reprise économique mais aussi d’incertitude, ce qui explique que de plus en plus d’entreprises optent pour la location plutôt que l’achat de matériel. Les deux dernières années ont été pour la location industrielle et de matériel de BTP particulièrement difficiles. 2009 a vu en effet son chiffre d’affaires se rétracter de 13% (3,17 Md€), une baisse due en partie à l’éclatement de la bulle immobilière et de la construction, à la diminution des volumes (-6%) et à la baisse des prix. Ce décrochage a donc provoqué une diminution du chiffre d’affaires moyen des entreprises du secteur qui est passé de 4 M€ à 3,4 M€. Globalement, sur l’année 2009, la location a beaucoup souffert de la baisse drastique des investissements (-70%) et une diminution des effectifs même si le nombre d’entreprises est resté au même niveau avec environ 950 structures. Si 2010 a affiché des résultats stables par rapport à l’année précédente (CA 2010 : 3,17Md€), une trentaine d’entreprises se sont créées et le taux d’investissement s’est redressé (11% du CA contre 6% en 2009), « tout en restant historiquement faible », a souligné Bertrand Carret, président du Groupe Location au sein du DLR. Par ailleurs, la hausse de 80% du montant des investissements (total : 335 M€) n’a pas effacé la récession passée ; ce montant reste inférieur de moitié à celui d’avant crise. Mais la perspective que les investissements devraient continuer à augmenter cette année et mettre 2011 sur la voie de la reprise. 2011 : une année de sortie de crise ? L’année semble bien démarrer pour les professionnels de la location puisque déjà, en janvier, les loueurs enregistraient une hausse de leur activité de quinze points. « L’année 2010 était déjà très contrastée, entre un début difficile et une Loxam acquiert six agences Régis Location Régis Location souhaite se recentrer sur ses régions historiques en cédant au groupe Loxam (CA 2010 : 700 M€) ses six agences implantées en Île-de-France et Picardie : Colombes (ex Colobat), Mantes-la-Jolie, Gisors, Méru, Beauvais, et Clermont. Ainsi, depuis le 1er mars 2011, ces agences complètent l’offre du réseau Loxam Rental en renforçant le maillage des secteurs ouest Île-de-France et Picardie, sa gamme et son savoir-faire dans le secteur du bâtiment. Les équipes Régis Location, qui ont contribué à la réputation de ces agences, rejoindront ainsi les 3 900 collaborateurs de Loxam. Avec cette nouvelle acquisition, le groupe conforte sa position de N°1 en France et en Europe avec un réseau de 533 agences et un parc de plus de 200 000 matériels. seconde moitié financièrement plus favorable, rappelle l’économiste Nicolas Bouzou. Concernant 2011, cette année devrait profiter des taux d’intérêts avantageux, du démarrage de quelques grands chantiers comme les lignes LGV ou de tramways, de grands stades pour la Coupe d’Europe de football et des aéroports, des permis de construire en forte hausse (environ 20%) et des industriels encore un peu frileux qui ne souhaitent pas réinvestir tout de suite ». Cette dernière raison, l’économiste explique qu’elle est l’occasion pour les loueurs de s’imposer et de ne surtout pas manquer le train en marche : « pour acheter du matériel industriel ou de BTP, il faut que les constructeurs aient du stock. Or ce sera davantage le cas en 2012 mais pour l’heure, la location présente des atouts du fait de sa disponibilité immédiate. C’est une chance à saisir pour les loueurs ». Mais la location présente aussi des avantages pour un industriel. Comme l’explique Bertrand Carret, sur un investissement de 100 M€, 75 M€ seront consacrés à la PRODUCTION MAINTENANCE ➤ AVRIL, MAI, JUIN 2011 ➤ PAGE 10

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com