Views
11 months ago

Production Maintenance 74

  • Text
  • Technologies
  • Ainsi
  • Solutions
  • Projet
  • Faire
  • Logiciel
  • Mesure
  • Septembre
  • Octobre
  • Entretien
Le grand retour des salons Du MES à l’ERP en passant par la mesure et la prévention…

MANAGEMENT ENTRETIEN La

MANAGEMENT ENTRETIEN La conduite de projet MES : jamais sans les équipes de production et de maintenance ! Pour Camille Morel-Fatio, directrice de projet MES chez OET, le MES est un projet d’entreprise à part entière impliquant tous les métiers d’une entreprise industrielle. Celle-ci nous donne des clefs pour réussir l’implémentation de son logiciel. Camille Morel-Fatio Directrice de projet MES chez OET, Camille Morel-Fatio interviendra lors des Assises du MES qui se tiendront en octobre prochain à Paris Quels sont les fondamentaux de la conduite d’un projet MES dans une industrie ? Déployer une application MES est bien plus qu’un projet informatique où l’on installe un logiciel. Il s’agit d’abord d’un projet d’entreprise qui a pour objectif de soutenir la stratégie de développement de l’entreprise sur le long terme. À ce titre, tous les départements sont amenés à être acteurs du changement consécutif au projet. La phase de projet informatique devient une phase de la démarche, appelée à se poursuivre sous l’angle de l’amélioration continue. Pour un industriel, un projet MES est un parcours structurant venant répondre à de grands enjeux : meilleur suivi de la production, suivi plus automatisé de la qualité, suivi de la performance ou énergétique, avec pour fil conducteur la collaboration entre utilisateurs et services. Souvent impulsé par la direction générale avec l’appui des directions industrielle et SI, un projet MES commence par une étape fondatrice de lancement à laquelle sont conviées toutes les parties prenantes. Celles-ci vont apprendre à mieux « collaborer » et à parler peu à peu un langage commun nécessaire pour rédiger collectivement un cahier des charges détaillant les fonctions métier souhaitées dans leur futur outil MES. Vient ensuite l’étape décisive du choix du couple éditeur-intégrateur qui sera le plus à même de répondre au besoin exprimé par ce collectif métier : chez OET, nous recommandons que ce choix soit effectué par tous les acteurs concernés par le MES, par le biais de leur participation à l’évaluation des offres. Lors des soutenances des soumissionnaires, les opérateurs de production, de maintenance, le personnel de la qualité, les acteurs de la Supply Chain et du contrôle de gestion peuvent alors se projeter collectivement dans ce qui sera leur futur outil du quotidien. Puis, la phase d’intégration du logiciel MES permet à l’industriel de co-construire avec l’intégrateur son logiciel de demain en garantissant son adéquation avec ses modes de fonctionnement. Enfin, le MES finalisé est souvent installé sur une ligne pilote, avant déploiement généralisé sur l’ensemble des lignes et/ou des sites de l’industriel. Le MES a pour vertu d’outiller la démarche « Connaître, analyser et améliorer » propre à l’amélioration continue 56ı PRODUCTION MAINTENANCE • N°74 • août - septembre - octobre 2021

MANAGEMENT L’ensemble des parties prenantes doit participer très activement à la mise en œuvre du logiciel MES En phase amont d’un projet MES, quelle implication est attendue des services de production et de maintenance ? Lorsqu’on sait que la principale cause d’échec d’un projet MES est le rejet de l’outil informatique par les utilisateurs de terrain, on réalise à quel point il est nécessaire d’intégrer tous les utilisateurs très en amont du projet, dès la démarche fondatrice de partage de la « vision Métier » du projet MES. Via des utilisateurs-référents désignés pour travailler sur le projet, les Métiers vont pouvoir faire part de la façon dont ils imaginent leur travail de demain, dans une usine où la digitalisation et le travail collaboratif vont prendre de plus en plus de place. Ces utilisateurs-référents retranscriront leurs besoins de manière détaillée dans le cahier des charges co-rédigé avec toutes les parties prenantes du projet. Les besoins de la production et de la maintenance peuvent porter sur la conduite d’OF et l’ergonomie des écrans associés, les modalités d’échanges avec le process, le suivi des arrêts en vue de la mise en place d’actions correctives ou préventives, du calcul d’indicateurs de type TRS, MTTR, MTBF… Comment se déroule concrètement la mise en œuvre du projet MES ? L’ensemble des parties prenantes participe très activement à la mise en œuvre du logiciel MES : par le biais de leur participation aux ateliers de conception, à la phase de tests, ainsi qu’au déploiement du logiciel sur la première ligne ou le premier site pilote. Dans les phases de mise en service et de déploiement, l’appui et l’expertise des utilisateurs-référents de la Production et de la Maintenance sont absolument indispensables à la réussite du projet. D’autre part, lorsqu’arrive la phase de déploiement généralisé, sur l’ensemble des sites, ce sont les équipes de production et de maintenance qui seront à même d’indiquer les périodes de déploiement les plus propices, au regard d’une éventuelle saisonnalité de production, de périodes de maintenance, de disponibilité des équipes pour être formées au nouveau logiciel MES… Le chef de projet devra en tenir compte dans l’organisation opérationnelle du déploiement. Quels bénéfices particuliers la production et la maintenance peuvent-elles tirer de la mise en œuvre d’un nouveau MES ? Le MES a pour vertu d’outiller la démarche « Connaître, analyser et améliorer » propre à l’amélioration continue. Si le MES est interfacé avec la GMAO de l’industriel, l’équipe de maintenance recevra des notifications en temps réel des travaux de maintenance à réaliser. Grâce à un module de gestion de la performance intégré au MES, les services production et maintenance pourront disposer d’indicateurs précis sur les arrêts de production, les rebuts… L’analyse de ces indicateurs leur permettra de mettre en place des pistes d’actions correctives ou préventives, dans une démarche d’amélioration continue qu’il sera primordial de faire vivre au-delà du projet MES. En quoi la conduite de projet proposée par OET garantit-elle à l’industriel que ses utilisateurs vont retirer un bénéfice du projet Chez OET, nous intégrons des solutions MES en mettant la conduite du changement au cœur des projets. Pour cela, nous mobilisons toutes les parties prenantes tout au long de la démarche : cadrage du projet, définition et priorisation des fonctions métier et des indicateurs attendus, analyse et conception, développement et paramétrage, plateforme de tests, formation, mise en service, assistance et astreinte post-mise en service. Tout au long du projet, nous mettons en place une structure de pilotage dédiée, avec une direction de projet qui suit le projet de manière méthodique et l’animation d’instances qui permettent de rythmer le projet et d’identifier si la trajectoire garde le cap des enjeux fixés par la direction. Nous sommes parfois amenés à faire intervenir des designers, spécialistes de l’ergonomie des écrans industriels, pour adapter les visuels aux pratiques réelles des opérateurs sur ligne et leur proposer une ergonomie appropriée. Notre force réside dans notre capacité à savoir proposer des projets en mode itératif : loti en blocs fonctionnels cohérents, de taille plus ou moins importante, le projet logiciel est livré régulièrement sur une plateforme « école », embarquant de nouvelles fonctions-clés que les utilisateurs-référents peuvent tester, valider et donc s’approprier tout au long du projet. Les utilisateursréférents deviennent alors les meilleurs ambassadeurs auprès de leurs collaborateurs de ce nouvel outil permettant d’allier recherche de la performance et amélioration continue ● Propos recueillis par Olivier Guillon PRODUCTION MAINTENANCE • N°74 • août - septembre - octobre 2021 ı57

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com