Views
11 months ago

Production Maintenance 74

  • Text
  • Technologies
  • Ainsi
  • Solutions
  • Projet
  • Faire
  • Logiciel
  • Mesure
  • Septembre
  • Octobre
  • Entretien
Le grand retour des salons Du MES à l’ERP en passant par la mesure et la prévention…

MANAGEMENT REPORTAGE

MANAGEMENT REPORTAGE Avec le MES, le groupe Prenveille optimise la collecte de ses données Spécialisé dans la sous-traitance électronique depuis plus de trente-cinq ans et implanté à Saint-Malo, à Lyon, à Granville (Manche) et à Grenoble, le groupe familial Prenveille s’est équipé en 2013 d’un logiciel de MES Qubes pour améliorer la saisie de ses données et renforcer l’ERP. Retour d’expérience sur plus de huit ans d’utilisation quotidienne sur le site malouin d’Asica avant de basculer depuis le mois de juin dans l’ensemble des entités du groupe. Philippe Hourdin Âgé de 51 ans et de formation initiale d’ingénieur, Philippe Hourdin a passé cinq années dans l’industrie automobile avant d’intégrer Asica en 2000 comme responsable méthodes. Aujourd’hui directeur technique du groupe Prenveille depuis 2018, il est en charge des aspects qualité et techniques. En charge, avec l’appui de la direction Systèmes d’Information, depuis l’origine de l’étude et du déploiement de Qubes pour le groupe. Face aux géants bien connus du monde de la carte électronique, le groupe familial Prenveille fait figure de Petit Poucet malgré ses 220 salariés, ses trois sites de production et son site de prototypage grenoblois. Pourtant, au regard de la transformation digitale opérée au sein de ce groupe qui comprend trois entités bien connues du secteur – Asica, CMS Industrie et Sicap – n’a rien à envier à ses confrères. D’ailleurs, à la fin de l’année 2012, lorsque l’équipe de Philippe Hourdin a initié le projet implémenter logiciel de Manufacturing Execution System, il faut bien avouer que le MES était encore un outil méconnu des industriels. « Disposant déjà d’un ERP utilisé partout dans l’entreprise, nous constations que celui-ci demeurait trop éloigné de l’opérateur de production et que les nombreuses saisies manuelles de temps de production, de suivi de qualité et de quantités se révélaient imprécises voire fausses », se souvient le directeur technique du groupe. Et de préciser : « nous souhaitions implémenter un système capable de collecter des données au fil de l’eau, le plus simplement possible à l’aide d’un terminal et pouvant s’interfacer avec notre ERP ». En 2013 démarre alors le projet avec la solution de MES Qubes (de l’éditeur Creative IT) sur le site Asica de Saint-Malo… avec toutefois quelques complications au départ puisque Creative IT avait alors déployé une nouvelle version du logiciel Qubes pas suffisamment rodée. « Nous travaillons à la commande et chez nous, les cycles de commandes sont très longs, surtout en ce moment avec les problèmes d’approvisionnement. De plus, entre l’ordre de fabrication et la production elle-même, le produit peut être amené à changer. Mais Qubes s’est très bien adapté à toutes nos contraintes, en particulier en matière de variation des OF ». DES ÉVOLUTIONS DANS L’OUTIL MES VENANT S’AJOUTER AUX UTILISATIONS INITIALES À l’origine, le MES a été choisi en raison de sa capacité à collecter au plus près de l’utilisateur les données de production, de temps et de contrôle qualité. « En cela, le logiciel Qubes a rempli ses objectifs initiaux d’autant que l’interface se montre 54ı PRODUCTION MAINTENANCE • N°74 • août - septembre - octobre 2021

MANAGEMENT plus seulement accessibles aux opérateurs mais aux chefs d’équipe, leur permettant ainsi d’avoir une vision d’ensemble des personnes qui travaillent sur ces lignes, des durées de chaque opération et d’obtenir des indicateurs de qualité, de quantité et de temps, avec un système d’alerte associé. « Nous avons même ajouté une messagerie afin que l’opérateur et le chef d’équipe communiquent rapidement ». LE MES AU CŒUR DE TOUS LES PROJETS très ergonomique, rappelle Philippe Hourdin. Le fait qu’il n’y ait plus d’opérations de ressaisie fait que nous avons gagné du temps et réduit considérablement le nombre d’erreurs, augmentant ainsi la qualité des opérations. Nous disposons également d’une bien meilleure connaissance des temps de production et d’une vision précise du process en cours et des quantités produites. » Cependant, après huit ans d’utilisation quotidienne, le groupe Prenveille a apporté de nouvelles fonctions au sein du MES, à commencer par la vérification de l’habilitation des personnes et de leurs compétences travaillant sur chacun des produits, lesquels font l’objet de normes bien précises notamment dans l’aéronautique, le secteur du médical ou encore le ferroviaire. Autre évolution significative : désormais, les remontées d’informations ne sont Pleinement opérationnel depuis 2013 chez Asica à Saint-Malo, le MES Qubes a également été déployé sur le site Sicap de Granville en juin et est en cours de déploiement sur le site CMS de Lyon. Parmi les autres grands chantiers du groupe figure bien sûr la poursuite de la digitalisation, projet qui impacte toutes les entités et les services de l’entreprise, jusqu’aux relations avec les clients et les fournisseurs ; mais aussi, davantage liée au process, la connexion de tous les robots 5 axes chargés de la pose des composants CMS, et dont l’objectif est de les interfacer avec l’ERP puis avec le MES. Enfin, à terme, le logiciel Qubes fera également l’objet d’évolutions à différents niveaux – traçabilité, logistique interne, conditionnement et suivi des flux ; « celles-ci ne sont pas prioritaires mais n’en sont pas moins planifiées ». Autant de projets dont le MES fait désormais partie intégrante. « Nous constatons une montée en puissance de la qualité et de la traçabilité, sujets faisant l’objet de demandes croissantes de la part des industriels, précise Marc-Antoine Sérillon, responsable Marketing de Creative IT. C’est pourquoi en tant qu’éditeur nous travaillons également sur ces sujets notamment en nous entourant de partenaires comme récemment avec la société Coppernic »(Cf. encadré) ● Olivier Guillon Un nouveau partenaire pour renforcer Qubes dans la traçabilité L’éditeur de logiciels de MES Creative IT et la société Coppernic (implantée à Aix-en-Provence), intégrateur de solutions globales de traçabilité autour de technologies IoT et RFID, ont noué un accord de partenariat afin d’aider les industriels à fiabiliser leurs données de traçabilité. Couplées à la mise en place du MES Qubes et reposant sur les technologies RFID UHF, ces solutions permettent de tracer avec précision tous les contenants réutilisables, d’accéder à l’ensemble des données nécessaires sur les contenus pour être informé de tout incident et d’optimiser la gestion des stocks. Cette nouvelle fonctionnalité de Qubes sera à découvrir sur le salon Global Industrie (hall 1, stand A14). PRODUCTION MAINTENANCE • N°74 • août - septembre - octobre 2021 ı55

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com