Views
11 months ago

Production Maintenance 74

  • Text
  • Technologies
  • Ainsi
  • Solutions
  • Projet
  • Faire
  • Logiciel
  • Mesure
  • Septembre
  • Octobre
  • Entretien
Le grand retour des salons Du MES à l’ERP en passant par la mesure et la prévention…

MANAGEMENT ENTRETIEN

MANAGEMENT ENTRETIEN Concilier ERP et MES, « une question qui nous occupe au quotidien » Être à la fois éditeur d’ERP et de solution MES, c’est avoir la possibilité de s’adapter aux besoins du client et de moduler son offre en fonction de ses attentes... Toutefois, faire cohabiter les deux systèmes nécessite pour l’industriel de bien identifier ses besoins. Stéphane Pardi Responsable avant-ventes de Vif Software, certifié CPIM, Stéphane Pardi soutient, à travers un support technique, les commerciaux de l’entreprise dans leur prospection ou dans leur démarche sur de nouveaux projets auprès des clients. La solution VIF MES a notamment été choisie par des industriels tels que Cémoi, Biomérieux ou Régilait. En même temps que de proposer des logiciels de MES, Vif Software est éditeur d’ERP. Vous êtes donc bien placés pour nous parler des problématiques liées aux deux outils... Tout à fait. Vif Software s’est distingué il y a une quarantaine d’années sur l’expertise industrielle, en particulier dans l’industrie de process et l’agroalimentaire, en éditant une solution ERP. Puis, il y a quinze ans, nous avons adopté une approche reposant davantage sur le retour d’expérience et nous nous sommes lancés dans le développement d’un logiciel de MES. La force de nos outils est d’être très modulaires : nous sommes en mesure d’offrir un continuum en ajoutant des briques logicielles en fonction des projets, quand c’est nécessaire, soit dans notre ERP, soit dans notre MES. Quelles sont les attentes des industriels en matière d’ERP et de MES ? Nos clients cherchent avant tout à se retrouver à travers l’offre pléthorique de solutions et, surtout, ne pas subir de désillusions. En d’autres termes, lorsqu’ils recherchent un MES, ils attendent parfois de cette solution logicielle qu’elle fasse tout ce que ne peut pas faire leur ERP ! notre rôle est donc de leur fournir une vision claire de ce qui existe sur le marché et de les aider à préciser leurs besoins en termes de gestion et d’amélioration de la performance. Comment, lorsque l’on dispose d’un ERP, concilier intelligemment le MES avec cet outil de gestion d’entreprise ? Tout l’enjeu réside dans la capacité à établir une passerelle entre les deux outils et à les faire cohabiter. Ces points de jonction entre ERP et MES s’élaborent à partir des données statiques (dont les principaux sont les gammes de production, les nomenclatures ou encore les ressources...) et des données dynamiques (ordres de fabrication et ordonnancement) ; encore faut-il savoir ce que l’on veut et quelle finalité on veut donner au projet (gains de productivité, zéro papier...). Dans tous les cas, le point crucial résidera dans le management, l’animation des équipes et les rituels d’amélioration continue (AIC) à supporter. Pour ce faire, il faut savoir de quelles données on a besoin ; bien trier la donnée utile pour s’améliorer de celle qui nous encombre. Autre conseil, toujours avancer étape par étape en mesurant le ROI de chaque projet avant de passer au suivant ● Propos recueillis par Olivier Guillon 40ı PRODUCTION MAINTENANCE • N°74 • août - septembre - octobre 2021

PUBLI-COMMUNIQUÉ AVIS D’EXPERT Un logiciel MES vite pris en main par les utilisateurs ? Oui c’est possible… Le logiciel MES fait le lien entre logiciel ERP et atelier. Packagé pour l’industrie, simple à mettre en œuvre et facile à prendre en main en quelques heures, cette brique de l’industrie 4.0 apporte de l’efficience dans l’atelier, dès le lancement. L’ERGONOMIE D’UN LOGICIEL MES, VRAI ARGUMENT DE RECRUTEMENT Brisons un mythe. Oui la prise en main d’un logiciel MES par vos opérateurs peut être rapide, si la solution est intuitive. Ordinateur, smartphone et tablette font désormais partie de notre quotidien à tous. Ajoutez à cela une ergonomie tactile, sur des supports déjà connus et largement pratiqués ou même sur un poste fixe, en fonction du contexte de l’entreprise, la manipulation de l’outil devient facile et source de satisfaction. A L’HEURE OU L’ATTRACTIVITÉ DES MÉTIERS DE LA PRODUCTION EST À PROUVER A l’heure ou l’attractivité des métiers de la production est à prouver, des logiciels ergonomiques simples et faciles à appréhender, au regard d’écrans vieillissants et d’un système papier, participent à les rendre plus attrayants. Ces solutions apportent au sein de l’atelier de production de l’autonomie, du confort de travail en guidant et libérant la charge mentale de l’opérateur sur ligne ? Elles permettent de mettre en place le zéro papier. Cette amélioration concrète du poste de travail est aujourd’hui un argument fort pour recruter. LA CONDUITE DU CHANGEMENT POUR FACILITER UN PROJET MES Denis Poissel, Consultant VIF : « Nous avons constaté un temps d’appropriation de notre logiciel MES de plus en plus court, passant dans le meilleur des cas, d’une demijournée à 30 minutes pour les opérateurs terrain. » QUI DIT APPROPRIATION DIT FORMATION, MAIS AVANT TOUTE CHOSE, PRÉPARATION « La conduite du changement est une étape fondamentale pour obtenir l’engouement des équipes tout au long du projet. Dès le début, ne lésinez pas sur le partage d’informations : pourquoi, comment, qui, quand, pour quels bénéfices, afin d’embarquer toutes les équipes et de sécuriser la mise en place de votre logiciel MES en remportant leur adhésion. L’intégration de l’encadrement intermédiaire, qui va avoir besoin de sortir à tout moment des états, des reporting, des restitutions pré paramétrées, est un point clé de réussite. Vos données contextualisées, vos indicateurs de suivi vont vous permettre d’identifier des pistes d’amélioration. Cette réflexion est à mener en interne en amont du projet : capter des données, pour quels usages ? » DES INDICATEURS FIABLES ET INCONTESTABLE AVEC UN LOGICIEL MES Les données captées en temps réel par un logiciel MES sont fiables et incontestables. Les ressaisies dans un fichier Excel n’étant plus nécessaires, les erreurs sont évitées et le zéro papier de rigueur. Si un problème est identifié, il est possible d’agir en connaissance de cause, immédiatement pour préserver la production et ne pas faire le constat de décès à J+n. DES PRÉPARATIONS RÉALISÉES AVEC PRÉCISION, GAGE DE QUALITÉ ET DE SATISFACTION CLIENT ! Denis Poissel, poursuit : « Les opérateurs utilisent les fonctionnalités d’acquisition de la donnée en manipulant l’outil MES : mesures d’autocontrôles, lots et quantités mises en œuvre dans les productions, lots et quantités produites, arrêts, causes d’arrêt et durée, non conformités, temps de main d’oeuvre à déclarer. La saisie sur le flux est entièrement guidée par le système, l’opérateur est alerté, avec les instructions données, les erreurs sont évitées. il sait ce qu’il a à faire et quand le faire: contrôles, ingrédients, qualité, un coup d’oeil sur le TRS et les avance retard sur les OF. Les préparations sont réalisées avec précision, gage de qualité et de satisfaction client !Après avoir déployé nos solutions dans de nombreuses industries aux contextes tous différents, force est de constater que l’expertise du terrain est la source indispensable qui permet à nos applications et innovations d’apporter de la valeur aux industriels. » VIF, éditeur et intégrateur de logiciels innovants dédiés à l’industrie et centrés utilisateurs : solutions d’anticipation Supply Chain Planning, gamme ERP, outils de performance en production MES. EN SAVOIR PLUS > www.vif.fr PRODUCTION MAINTENANCE • N°74 • août - septembre - octobre 2021 ı41

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com