Views
11 months ago

Production Maintenance 74

  • Text
  • Technologies
  • Ainsi
  • Solutions
  • Projet
  • Faire
  • Logiciel
  • Mesure
  • Septembre
  • Octobre
  • Entretien
Le grand retour des salons Du MES à l’ERP en passant par la mesure et la prévention…

TECHNOLOGIES sommes

TECHNOLOGIES sommes d’ailleurs qualifiés auprès de divers organismes dans ce secteur, démontrant ainsi notre savoir-faire en la matière ». Par ailleurs, Actemium NDT Engineering & Services dispose de moyens de contrôle en ultrasons utilisés majoritairement pour les contrôles de soudures en chaudronnerie et lors des interventions de maintenance préventive d’éoliennes, ainsi que des équipements et un savoir-faire en inspection et contrôle visuel. ou encore chez des fournisseurs ou des prestataires spécialisés – dans les 30 % des cas où l’entreprise n’étalonne pas elle-même ses équipements. Par ailleurs, chaque équipement a sa propre manière de fonctionner : « il est possible pour certains instruments de mesure de laisser l’appareil chez le client avec un suivi en maintenance sur une période déterminée, comme c’est le cas dans le cadre des projets de monitoring par émission acoustique. » BIEN ADAPTER SON INSTRUMENT DE MESURE À L’APPLICATION ET AUX BESOINS DU CLIENT Mais posséder de nombreux équipements et autant de savoir-faire humain dans le domaine de l’instrumentation et de la mesure, ne prive en aucun cas la société de vérifier régulièrement scrupuleusement le bon étalonnage et le bon fonctionnement de ses instruments de mesure englobant différentes chaines d’acquisition dédiées aux diverses méthodes de contrôle. Pour ce faire, les équipes de Serge Selles effectuent des contrôles périodiques, au minimum tous les ans ou tous les six mois, et bien souvent en fonction de l’utilisation qui en est faite. « Il est important de vérifier à la fois l’appareillage, le câble de liaison mais également le capteur, le palpeur ou la sonde à l’origine de la détection du signal analysé ». Avant chaque utilisation, outre l’étalonnage annuel, l’opérateur effectue un pré-étalonnage afin d’être sûre de la qualité des prises de mesure et d’éviter, lorsqu’il s’agit d’une série de mesures sur des pièces en production, de devoir tout recommencer... simple précaution mais qui évite bien des écueils. L’étalonnage des équipements est effectué au sein du laboratoire nationale d’essais (LNE), mais aussi auprès d’organismes certifiés Les techniciens utilisent pour la maintenance un large éventail d’instruments afin de mieux s’adapter aux contraintes de mesure Chaque méthode de mesure a ses limites de sensibilité et de détectabilité. Pour un défaut, il est par exemple préconisé d’avoir deux méthodes complémentaires. « Par exemple, en utilisant la technique des courants de Foucault, on risque de passer à côté d’un défaut débouchant. Il est donc conseillé de compléter le contrôle par une méthode type étanchéité ; celle-ci peut nous permettre de voir immédiatement la présence ou pas d’une fuite au sein de l’équipement testé. En revanche, contrairement aux courants de Foucault, nous n’aurons aucune information sur la géométrie, les dimensions et la localisation des défauts/indications ». Il est donc essentiel de bien adapter son instrument de mesure à l’application et aux besoins du client. Il en est de même dans les autres méthodes de contrôle. MENER DES MESURES EN FONCTIONNEMENT, UNE TENDANCE NOUVELLE Le monitoring des équipements de production apparaît, dans le cadre d’une maintenance préventive, comme une priorité pour élaborer des tests de fiabilité afin de mieux anticiper les phases de maintenance et éviter des arrêts techniques plus longs que prévus. À titre d’exemple, « nous menons chez EDF des tests d’étanchéité durant la production, sur plusieurs échangeurs afin d’identifier, sur une même boucle, lequel présente une indication. On ouvre alors uniquement l’échangeur concerné ». Thermographie infrarouge Idem sur les méthaniers pour qui Actemium NDT Engineering & Services contrôle les cuves de stockage durant les trajets de navigation en mer grâce à des instruments de mesure par thermographie infrarouge et/ou des tests d’étanchéité « in service » permettant d’évaluer l’intégrité des cuves en quantifiant et localisant des indications. « Ces moyens de mesure aident à optimiser les interventions de maintenance et ainsi d’en réduire les coûts finaux »… sachant que pour un armateur, chaque jour d’arrêt technique se chiffre par des centaines de milliers d’euros en moyenne ! ● Olivier Guillon 20ı PRODUCTION MAINTENANCE • N°74 • août - septembre - octobre 2021

TECHNOLOGIE DES ULTRASONS POUR LE DIAGNOSTIC DE MACHINES TOURNANTES Le Diagnostic de Machines Tournantes avec la Technologie des Ultrasons présente beaucoup d’Avantages. / DÉTECTION PRÉCOCE DES DÉFAILLANCES / SIMPLICITÉ & RAPIDITÉ DE DIAGNOSTIC / DIAGNOSTIC DE TOUTES VITESSES DE ROTATION / ETABLIR DES SUIVIS DE TENDANCES / GESTION ET OPTIMISATION DU GRAISSAGE ULTRAPROBE 15.000 Appareil portatif très ergonomique pour un diagnostic rapide et complet Enregistrer toutes les données mesurées, générer des rapports et des suivis de tendances CAPTEURS DÉPORTÉS & BOITIER SÉLECTEUR Diagnostic des équipements difficiles d’accès Connecter les capteurs sur un boitier central 4CAST Surveillance permanente et continue, 24/7 Système intelligent avec paramétrage d’alarmes pour être alerté en temps réel UE SYSTEMS EUROPE Daniel MAZIERES Responsable Marché Francophone T: +33-685 28 51 84 E: danielm@uesystems.com W: www.uesystems.com ONTRAK Solution IIoT pour monitoring permanent de machines tournantes Alarmes de graissage Stocker les données sur le Cloud (Modbus, Azue, AWS, etc.) PRODUCTION MAINTENANCE • N°74 • août - septembre - octobre 2021 ı21

Production Maintenance - Découvrez la revue en version digitale

Découvrez la revue en version digitale sur votre mobile

Pour vous abonner, joindre la rédaction, communiquer dans la revue ou simplement avoir plus d'informations sur votre métier, rendez-vous sur notre site internet :

www.production-maintenance.com